© JPVallorani

Massif de la Sainte‑Baume

Nos chemins de Légende

Massif calcaire à cheval entre le Var et les Bouches-du-Rhône, le massif de la Sainte-Baume s’étire de Tourves à Aubagne.

Le Parc Naturel Régional

Le Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume s’étend sur environ 81 000 hectares et son sommet culmine à 1148 m, altitude similaire à celle du Grand Luberon et de la Sainte Victoire.

Il offre un versant nord unique en Provence car très arrosé et couvert d’une végétation très humide composée de feuillus et de buis, apprécié pour sa fraicheur et son ombrage.
Le versant sud est caractérisé par une pente douce, baignée de soleil et une végétation aride.

L’eau s’infiltre dans la roche pour ressurgir dans les sources des contreforts du massif et dans les fontaines des villages alentours.

Un patrimoine religieux riche

Plusieurs ordres religieux fondèrent, autour du massif, abbayes et monastères. Les falaises abritent la grotte de Marie Madeleine, haut lieu de pèlerinage.

Sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, vous pouvez faire étape à l’Hostellerie de la Sainte-Baume, où les frères Dominicains poursuivent leur mission de gardiens de ce site unique.

L’Huveaune

Petit fleuve côtier, il prend sa source à Nans-les-Pins dans le massif de la Sainte-Baume et se jette à Marseille dans la mer Méditerranée en passant par le Pays d’Aubagne et de l’Étoile.

Long de 48,4 km, l’Huveaune draine un bassin de 198 km couvrant une partie de la Sainte-Baume, de la chaîne de l’Étoile et du massif de Saint-Cyr, et le bassin marseillais.

Parmi ses affluents on notera : le Peyruis (Saint-Zacharie), la Vede et le Merlançon (Auriol), le Fauge (Gémenos) et le Jarret (Marseille).

À découvrir : le chemin des fées de l’Huveaune

Les Encanaux

La source des Encanaux

Ce site remarquable de la commune d’Auriol est le point de départ des itinéraires de randonnée vers le massif de la Sainte-Baume.
Il offre aux visiteurs une promenade agréable le long de la rivière jusqu’à sa source. Le site est équipé de tables de pique-nique et d’un parcours sportif.

La glacière des Encanaux

La fabrication de la glace sur le massif de la Sainte-Baume s’est développée à partir du XVIIe siècle et a perduré jusqu’à l’aube du XXe siècle.
Le massif de la Sainte-Baume abritait près d’une vingtaine de glacières qui permettaient d’approvisionner une zone allant de Marseille à Toulon.
La Glacière des Encanaux témoigne de cette activité révolue. Cet ancien puits à glace, a été construit au XVIIe siècle.

La grotte des Charbonniers

Accessible depuis les Encanaux, la grotte des Infernets, où « Grotte des Charbonniers », profonde d’environ 120 mètres a été découverte en 1895.
Des vestiges datant du néolithique y ont été trouvés (haches, grattoirs …) attestant d’une occupation humaine préhistorique.

La charte du randonneur

Accéder sur les lieux en transports en commun, en vélo ou à pied

Rester sur les chemins balisés

Respecter la faune et la flore (ne pas cueillir fleurs, plantes…)

Respecter la tranquillité des résidents et riverains

Tenir son chien en laisse

Ne pas fumer, ne pas allumer de feux

Ne pas souiller les sources ou les puits

Ne pas jeter de pierres

Ne pas jeter de papiers et détritus, mais récupérer soigneusement ses déchets

Prévention des incendies

Du 1er juin au 30 septembre, l’accès aux massifs forestiers est réglementé par arrêté préfectoral et peut l’être par arrêté municipal.