Voir les photos (6)

Le Garlaban

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre à Aubagne
11.9 km
Boucle
  • Il s’agit d’une randonnée qui mène au sommet du Garlaban et qui permet de découvrir les gravures Douard.

  • Le Garlaban, qui culmine à 714 mètres, se distingue facilement quand on se trouve dans la partie sud-est du département des Bouches-du-Rhône. Que l’on arrive depuis Toulon ou depuis la mer, il est là et domine le paysage. Sa forme est tellement caractéristique, qu’il servait de repère aux marins qui naviguaient dans la rade de Marseille. Certains le qualifie même de couronne qui trône sur le sommet d’une colline si chère à l’écrivain Marcel Pagnol, né à Aubagne.

    Le Garlaban et ses...
    Le Garlaban, qui culmine à 714 mètres, se distingue facilement quand on se trouve dans la partie sud-est du département des Bouches-du-Rhône. Que l’on arrive depuis Toulon ou depuis la mer, il est là et domine le paysage. Sa forme est tellement caractéristique, qu’il servait de repère aux marins qui naviguaient dans la rade de Marseille. Certains le qualifie même de couronne qui trône sur le sommet d’une colline si chère à l’écrivain Marcel Pagnol, né à Aubagne.

    Le Garlaban et ses abords, qu’ils soient situés à Marseille ou Aubagne, étaient l’espace de jeu privilégié de Marcel Pagnol enfant. Il en a fait ensuite un élément central dans son œuvre. Remémorons-nous les premières lignes de son premier roman, « la Gloire de mon père » : « Je suis né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. Garlaban, c’est une énorme tour de roches bleues, plantée au bord du Plan de l’Aigle, cet immense plateau rocheux qui domine la verte vallée de l’Huveaune. La tour est un peu plus large que haute : mais comme elle sort du rocher à six cents mètres d’altitude, elle monte très haut dans le ciel de Provence, et parfois un nuage blanc du mois de juillet vient s’y reposer un moment. Ce n’est donc pas une montagne, mais ce n’est plus une colline : c’est Garlaban. »

    Le point de départ de la randonnée se situe à l’arrêt de bus « la Gastaude » où se trouve aussi un parking pour stationner votre véhicule.

    Rejoignez le chemin du Ruissatel et engagez-vous sur le sentier signalisé par des panneaux de couleur marron « Font de Mai, sentier Marcel Pagnol ».
    Entrez dans le parc Font de Mai et passez devant la grande bastide. Après celle-ci bifurquez à gauche pour rejoindre le chemin Font de Mai que vous pouvez longer par un sentier qui passe entre des chênes et des pins. Vous passez devant un très bon restaurant gastronomique, l’auberge la Ferme.

    Au croisement avec le chemin du Ruissatel, continuez tout droit en poursuivant votre marche sur le chemin de la Font de Mai qui tout en sinuant et en montant, vous conduit jusqu’au col d’Aubignane. De là suivez les marques de couleur jaune qui indique la direction du Garlaban.

    Peu après, il y a un petit sentier, moins large qui part sur votre droite. Suivez-le jusqu’à atteindre un panneau qui vous propose de faire un détour de 100 mètres pour rejoindre la grotte de Manon.

    Revenez ensuite sur le sentier en encorbellement qui monte en douceur. Dépassez le col Salis et continuez jusqu’au Pas Garrigue, un petit raidillon, comme on les aime en Provence, pour rejoindre le Col du Garlaban. D’ici, il suffit de « grimper » pour rejoindre le sommet du Garlaban. Le sentier zigzague à travers la garrigue. Oui c’est dur ! Mais la vue panoramique depuis le sommet sera votre récompense. C’est sublime ! Une table d’orientation aide à décrypter le paysage qui s’offre à vos pieds. Vous êtes les rois de Provence.

    Revenez ensuite au Col pour descendre à gauche sur le large sentier qui mène vers la plaine. De part et d’autre du chemin vous allez découvrir les pierres gravées. Le sentier domine le vallon du Draioulet dont le nom vient de “petite draille” qui rappelle qu’autrefois, c’était un chemin de transhumance emprunté par les bergers.

    Puis par un raccourci qui permet de descendre tout droit sur 250 mètres et vous évite 4 virages, vous atteignez une intersection où il faut partir à gauche pour rejoindre plus directement le parc et la bastide Font de Mai.

    Après 950 mètres de marche vous atteignez le bord d’une colline. 4 formes circulaires en ciment (vestiges d’un ancien support d’une ligne à haute tension ?) sont le repère pour s’engager à gauche sur un sentier qui descend en zigzag. Autre point de repère à côté duquel vous passerez : les ruines d’une bergerie. Vous débouchez sur une large piste DFCI qu’il faut prendre à droite, en contournant une colline dominée par un pic rocheux.

    Poursuivez le chemin en restant sur celui qui longe la crête rocheuse. Un itinéraire bis par le fond du vallon permet aussi de rejoindre le domaine Font de Mai, mais la vue sera moins dégagée.

    Terminez la randonnée en empruntant le même tronçon qui rejoint le parking ou l’arrêt de bus.

    Les chemin de randonnée du Garlaban sont peu boisés. Emportez absolument de quoi vous protéger du soleil (crème et chapeau) et suffisamment d'eau potable pour tous les marcheurs (chien y compris). Aucune fontaine ou source d'eau.
  • Départ
    Aubagne
  • Période (texte)
    Toute l'année.
    Du 1er juin au 30 septembre, l’accès aux massifs forestiers est réglementé par arrêté préfectoral et peut l’être par arrêté municipal.
  • Environnement
    • Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
    • Vue panoramique
    • Vue mer
  • Langues parlées
    • Français
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Prestations
  • Equipements
    • Parking
    • WC publics
  • Services
    • Animaux acceptés
      • Les chiens doivent être tenus en laisse. Ils peuvent aussi souffrir de la chaleur. Ne le sous-estimez pas.
Fermer