© JPVallorani

La Bouilladisse

La Naturelle

Une terre de culture et de traditions

La Bouilladisse et ses petits hameaux

Ces hameaux portent des noms charmants tels que le Pigeonnier, les Gorguettes ou encore le vieux Bouilladisse et sont autant de quartiers pittoresques à visiter.

La Bouilladisse et ses petits hameaux offrent de superbes paysages.

Au pied de la chaîne du Régagnas, les grottes du Janet, de la Ratepenade, l’Escargot et celle du Tonneau portent encore des traces de vie de l’ère néolithique.

A ne pas manquer : son église paroissiale et le Hameau des Boyers (à 3 km du centre) qui est sans aucun doute des plus provençaux.

Son territoire s’étend sur 1240 ha dont plus de 50% sont des espaces protégés.

Un peu d’histoire …

À sa création, elle prit le nom de La Bourine, quartier central où fut installée la première Mairie et où se trouvait déjà l’église construite le 18 janvier 1782, ouverte au culte début 1783. L’église actuelle a été construite en 1911.

L’étymologie de La Bourine viendrait de lièvre : pays de lièvre (leborina).

La commune prit l’appellation de La Bouilladisse le 26 mai 1909, nom du quartier d’où sortait en  «bouillonnant» la source de la FOUX, appelée Bouilladoux.

Villes et villages

en Pays d'Aubagne et de l'Étoile